dimanche 12 juin 2016

Troisième année pour Princess Alexandra of Kent

La Princess souffle ses trois bougies!



Ce rosier se situe à l'avant de la maison, je le vois tous les jours. La première chose que je peux vous dire le concernant c'est qu'il cache bien son jeu. Comme moi, vous avez sûrement lu à plusieurs endroits du web, dont sur le site d'Austin qu'il ne mesure pas plus d'1m de haut pour 75cm de diamètre... C'EST FAUX !!!! Il mesure actuellement 1m40 de haut et fait 1m20 de tour de taille!

Dans l'absolu, cela ne me dérange pas, mais je l'avais sélectionné pour ses proportions afin de l'installer en premier plan de massif. Résultat, mon avant de massif ressemble à un mur de roses géantes car sa fleur n'est pas en reste, on atteint presque les 20cm de diamètre.

À mes yeux, sa principale qualité est la robustesse de ses tiges. Les imposants bouquets de roses tiennent toujours bien droit, je n'ai tuteuré que la première année. Seules les pluies battantes en continu parviennent à lui faire un peu piquer du nez. Il supporte très bien la sécheresse qui ne l'empêche pas de fleurir même si la durée de vie des roses est affectée.

Son principal défaut, c'est qu'il supporte mal l'humidité de la Lorraine et attrape le marsonia dès que des épisodes de pluies se succèdent avec le Soleil (comme c'est le cas en ce moment, heureusement ses feuilles sont indemnes jusqu'à présent).

Enfin son parfum puissant et voluptueux fait qu'il occupe une place spéciale dans mon coeur. C'est l'un des tous premiers rosiers installés au jardin.

Pour voir plus de photos de ce rosier, c'est ici => Tous mes articles sur le rosier Princess Alexandra of Kent

samedi 28 mai 2016

Le Géranium Summer Skies



Ce petit géranium est assurément mon préféré au jardin, mais il se mérite. 

Cette vivace prend son temps à s'installer et est très délicate au début, il ne faut pas la déplacer, surveiller le manque d'eau et s'assurer qu'elle ne soit pas étouffée par ses voisines!

Chez moi, elle a mis deux ans à s'installer et à présent, je peux admirer sa floraison abondante destinée à habiller le pied d'Olivia. Elle a très bien supporté la canicule de l'été dernier mais n'a pas fleuri, c'est donc la première fois que je la vois ainsi et je suis ravie d'avoir été patiente et attentive à ses besoins.




Quand Olivia sera grande, le géranium couvrira son pied et ses fleurs accentueront avec légèreté la douceur et le romantisme de cette rose.

dimanche 22 mai 2016

Les Iris Pallida Variegata Argentea !

Dès que je les ai vu en photo, j'ai succombé ! Cette aquarelle de vert d'eau et d'argent m'a tout de suite ému. L'intérêt de cette plante est évidemment son feuillage panaché, la fleur est quant à elle petite mais très odorante. Cependant, cette espèce n'a rien à voir avec la Germanica qui pullule dans mon jardin ! 

Lorsque j'ai installé ses iris Germanica il y a deux ans, ils étaient rachitiques. 
Ils se sont bien rattrapés depuis !

Mes iris Pallida ont deux ans eux aussi. 
Achetés tout bébé en petit godet, ils ne sont pas encore bien développés.


À force de faire les yeux doux à mes rhizomes, j'ai tiré quelques leçons qui devraient se relever d'utilité publique !

COMMENT NE PAS RATER LES IRIS PALLIDA VARIEGATA

First of all, les installer dès le départ à leur emplacement définitif ! Ces plantes sont trèèèès longues à s'installer. Pour ma part, lorsque je les ai acheté, je n'avais pas encore préparé leur massif. Les rhizomes ont grossi d'à peine deux centimètres en un an. Faut pas être pressé, les belles touffes des catalogues se méritent !

Leur mettre de la terre légère, chez moi qui suis sur un terrain à vaches argileux, cela implique de tout enlever et d'y mettre du terreau dans lequel je mélange un tout petit chouïa d'argile pour garder l'humidité. 

Il ne sert à rien de leur mettre trop d'engrais en espérant les booster. Ils vont à leur rythme, patience donc.

Les protéger des limaces au printemps et en automne. Les baveuses sont des ennemies perfides, elles choisissent spécifiquement les plus beaux feuillages du jardin. Ce sont des vicieuses. 

Enfin, si vos printemps sont du genre "dégueulasse" (cad alternance de pluies et de soleil toutes les demi heure), préférez un emplacement mi-ombre, de préférence aux heures les plus chaudes car le soleil peut brûler les jeunes feuilles ! La proximité d'un arbuste fait bien l'affaire. Les miens profitent de l'ombre d'un lilas. Par la suite en été, mes iris se retrouvent en plein soleil dès le début d'après midi.
Voici ce que je peux vous en dire mais si vous connaissez d'autres astuces pour chouchouter ces beautés, je suis preneuse ! 

J'ai intégré les miens à un massif récent ou les plantes ne sont pas encore adultes, j'espère que je n'aurai pas à les déplacer car ils sont dans le voisinage d'un hosta géant : Empress Wu, cadeau de mon époux ! Je lui ai laissé 1m d'espace, j'espère que ça lui suffira !


Vivement que mes rhizomes grossissent !

La première à s'ouvrir est...

Olivia !








Je pressentais de grandes qualités chez ce rosier planté l'année dernière à cause de sa résistance à la canicule et de la profusion de son feuillage... Il ne m'a pas déçu. 

Cette année, il a coiffé Munstead Wood et Harlow Carr qui avaient toujours ouvert le bal jusqu'ici. Olivia est entourée d'un géranium Summer Skies, d'une Alchemille et d'un petit Sisyrinchium à son pied. Une scène classique pour un rosier si romantique. Dans le même massif, s'épanouissent Princess Alexandra of Kent et Harlow Carr.


Le rosier ne mesure pas plus de 60cm pour le moment, vivement qu'il grandisse! 


Le géranium Summer Skies en premier plan commence à s'épanouir. 

Son port est bien rond et dense, une vraie merveille, je suis ravi de cette acquisition. 

Je ne l'ai pas taillé car il est encore trop petit, mais vu sa ramification dense, je pense qu'il va y avoir du boulot cet hiver ! Pour la nourriture, je lui ai donné du fumier début avril, puis de l'engrais spécial rosier début mai. 



La fleur est de la même couleur que celle de Scepter d'Isle mais l'agencement des pétales est plus classique. Le parfum bien que présent, n'est pas aussi fort que son aîné et son odeur est plus proche de la rose que de la myrrhe.